Mon lycée se met au vert

L’initiative écolo du lycée Jean Mermoz !

 

Présentation

Dans le cadre du programme « zéro pesticide », le lycée a commencé à se mettre de plus en plus au vert : suppression des produits phytosanitaires, renaturation de certaines zones, des espaces de recyclages ont également vu le jour. Tout cela a permis au lycée de devenir un des premier lycée qualifié d’espace nature en France. Et si on allait plus loin ?

Dans le cadre du projet « Mon lycée se met au vert », nous espérons renforcer les espaces verts autours du lycée et mettre en place toujours plus de projets respectueux de l’environnement et de la faune et de la flore locale.

Le projet t’interpelle ? Et si tu te joignais au groupe éco-délégué, chargé du projet ?

Objectifs

 

  • protection de l’environnement

  • renaturation et fleurissement du site

  • économie d’énergie et utilisation des énergies renouvelables

  • bien-être de la communauté

  • protéger les ressources en eau du territoire

  • préserver la santé des agents et usagers du lycée

  • réduire les déchets

  • objectifs zéro pesticides

  • former les futurs éco-citoyens

Groupe éco-délégués

 

Le groupe éco-délégué est le groupe chargé de la mise en place des différentes phases des projets qui composent l’initiative Lycée Vert. Les élèves de toutes sections et de tous niveaux sont invités à rejoindre le groupe si le projet les intéresse.

Ensemble, les membres du groupe décident, sous la tutelle du responsable projet :

  • de l’organisation du tri de certains déchets au sein du lycée. (choix du design et des emplacements des bacs).
  • de la diffusion de l’information dans tout le lycée (Passage dans les classes, création d’affiches et de flyers, réalisations de courtes vidéos, …)

Les projets pourront, en plus de développer l’écologie au sein du lycée, développer les compétences des élèves en gestion de projet, leur créativité mais aussi leur esprit d’équipe.

Projets déjà menés

 

Offrant une production d’électricité permettant au lycée une certaine autonomie sur ce plan, les panneaux photovoltaïques sont des éléments importants des pratiques écologiques mises en place au lycée.

Dans le hall du bâtiment C, on peut même observer la production de ocurant électrique tout au long de la journée …

L’objectif Zéro Pesticides du lycée a été atteint en supprimant totalement l’utilisation de produit phytosanitaires.

Un produit phytosanitaire ? C’est une sorte de produit pesticide, qui prévient le développement de certaines maladies sur les plantes. Il chasse également les insectes ou les champignons des plantes.

Ces produits vont donc à l’encontre de l’esprit de renaturalisation du lycée, puisqu’ils permettent de contrôler et de réguler l’écosystème.

Ne plus utiliser ces produits permet donc à la faune et à la flore de se développer librement.

La sauvegarde de l’eau est un enjeu mondial. C’est pourquoi le lycée s’engage dans la protection des eaux à travers la récupération de l’eau de pluie.

Un fossé de récupération des eaux pluviales ainsi qu’un bac de rétention naturel ont ainsi été mis en place.

Pour permettre la renaturation du site, des zones de jachères et un potager ont été mis en place. De plus, des arbres fruitiers et ornementaux ainsi que des fleurs ont été plantés.

Les zones de jachères se composent de friches. C’est un espace laissé à la nature, ce qui veut dire que les plantes s’y développent librement.

Pour protéger les animaux, divers installations visant à leur bien-être ont été mises en place.

Une cabane à hérisson, une cabane et un nichoir à oiseaux leur permettent d’avoir un lieu de vie protégé des prédateurs.

Un hôtel à insecte à également été installé, afin de leur permettre une ré-introduction dans l’espace du lycée.

Le traitement des déchets s’effectue selon plusieurs axes.

Les déchets verts sont recyclés en composte via le broyage ou le paillage. Les déchets recyclables sont triés avec soin ; les restes de pain de la cantine sont triés.

Les déchets délicats, tel que les mégots et les bouchons, sont collectés afin d’être envoyé à des organismes qui pourront les recycler (Les Bouchons d’Amour ou l’Association Green Minded pour les mégots).

Les piles sont également collectées dans des bacs dédiés.

Le papier utilisé pour les impression est recyclé. Le matériel de bureautique usé est également recyclé via un bac présent en salle des professeurs.

L’informatique vert est mis en place via l’installation du moteur de recherche Ecosia sur les postes du lycée.

Ce moteur de recherche permet, pour chaque recherche effectuée, de planter un arbre.

Projets en cours de réalisation ou de lancement

 

Le lycée projette d’amener des animaux dans son enceinte.

Mais pas n’importe lesquels ! Il ne s’agit pas de ramener son chat en cours parce qu’il est  seul à la maison.

Un projet de poulailler est en cours. Pourquoi un poulailler ?
Les poules, nourries avec les restes de la cantine, permettront de limiter le gaspillage alimentaire.

Des ruches connectées sont également envisagées. Elles seraient exploitées par un apiculteur local. Les photos et vidéos des abeilles seraient exploitées dans un but pédagogique, dans le cadre des cours de SVT.

Un projet d’éco-pâturage est aussi en cours de réflexion. Des moutons, amenés par un éleveur local, pourraient brouter l’herbe présente au lycée. De ce fait, les engins de débroussaillement seraient moins utilisés.

De nombreuses structures extérieures réalisées avec des matériaux recyclés sont en cours de préparation.

Ainsi, on trouvera prochainement des lieux de ressourcement en extérieur (et en intérieur plus tard !) fabriqués par des élèves.

Un projet de structure sportive extérieure est également  en phase de réflexion.

Pour renforcer le recyclage, de nombreuses initiatives sont en préparation.

Le recyclage des mégots avec l’Association Green Minded ; ou encore l’installation de composteurs.

Pour verdir encore plus le lycée, quoi de mieux que de mettre en place encore plus d’espaces verts ?

Des projets incluant l’aménagement d’un verger, l’installation d’une serre et la plantation de davantage de fleurs sont en cours de discussion.